Comment se mettre à son compte auto-entrepreneur

Comment se mettre à son compte auto-entrepreneur ?

L’entrepreneur est une personne physique qui travaille de manière indépendante. Il existe différentes manières de se mettre à son compte. Vous pouvez vous déclarer en tant que micro-entrepreneur ou alors créer une société. Tout dépend de votre capital de départ et aussi de ce que vous envisagez de réaliser. En fonction du type de structure, que vous choisissez vous aurez certains privilèges, mais aussi des obligations. 

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

Les termes auto-entrepreneur et micro-entrepreneur sont souvent confondus. Il faut savoir qu’ils étaient dans le passé distinct l’un de l’autre. Mais ils ont fusionné pour donner naissance à un autre titre. 

Qu’est-ce qu’on entend par ce statut ?

C’est une personne physique qui pratique une activité à son propre compte. Il peut exercer le type d’activité qu’il souhaite, commerciale ou libérale. Le statut qui regroupe ce type de travailleur est le statut de micro-entrepreneur. Il est né à la suite de la promulgation de la loi Pinel. Il permet d’avoir accès à deux régimes différents. Le micro-social et le micro-fiscal. Dans le micro-social, on retrouve un règlement des cotisations sociales calculé par rapport au chiffre d’affaires. Pour le micro social, il est question de prélèvement de l’impôt sur le revenu.

Les avantages de ce profil 

Les personnes se tournent de plus en plus vers ce genre de statut, car i permet d’avoir plus de liberté qu’un salarié. Vous êtes votre propre chef. C’est à vous que revient la décision finale sur les projets en cours. Vous pouvez librement choisir vos jours et horaires de travail. Il est aussi possible, si votre activité rencontre un grand succès, de gagner beaucoup plus qu’un salarié du même poste. 

Quelles sont les démarches qu’un auto-entrepreneur doit réaliser pour se mettre à son compte ? 

Pour exercer cette activité, il faut faire une déclaration sur le site de l’Urssaf. Vous devez déterminer votre statut, vous pouvez faire appel à une personnalité juridique pour vous aider. Elles pourront vous présenter toutes les options qui s’offrent à vous et insérer toutes les mentions et clauses nécessaires pour la rédaction du statut. Une fois que le statut est validé, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’Urssaf. Vous serez amenés à suivre des indications. Il vous faudra joindre à cette demande certains documents comme :

  • pièce d’identité
  • justificatif de domicile
  • adresse physique en France 

Avant de commencer cette création d’entreprise, veillez à bien vous renseigner sur les différentes questions qui vous seront posées.  Les champs que vous aurez remplis seront déterminants pour votre type d’imposition. Vous pouvez bénéficier dans certains cas d’une exonération d’impôt. Pensez donc à bien faire vos recherches. Une fois la création sur le site faite, en fonction du type d’activité que vous souhaitez, les délais de traitement ne seront pas les mêmes. Il peut vous être demandé des documents supplémentaires. Dans ce cas, pas de panique, vous serez contacté pour les soumettre. La durée de traitement du dossier varie en fonction de la localité, c’est une information à prendre en compte au moment de se lancer.