Comment se mettre à son compte chez soi

Comment se mettre à son compte chez soi ?

Un entrepreneur est une personne qui travaille de manière indépendante et à son propre compte. Il existe différentes manières de se mettre à son compte. Vous pouvez vous déclarer en tant que micro-entrepreneur ou alors créer une société. Tout dépend de votre capital de départ et de ce que vous envisagez de réaliser. En fonction du type de structure que vous choisissez, vous aurez certains privilèges, mais aussi des obligations. 

Pourquoi se mettre à son compte chez soi ?

Il faut comprendre les avantages et inconvénients que renferme cette pratique. 

Avantages 

On n’y pense peut-être pas souvent, mais le fait de travailler de chez soi permet de faire certaines économies. Dans un premier temps pour les tenues professionnelles, vous n’aurez pas besoin d’en avoir énormément contrairement à une personne qui doit se rendre quotidiennement au travail. Vous avez une plus grande gestion de vos dépenses alimentaires. Vous pouvez vous organiser comme vous le souhaitez, vous ne disposez pas d’horaires fixes. En cas d’imprévu ou d’empêchement, pas besoin de demander la permission à qui que ce soit pour interrompre votre travail. Vous avez le luxe de ne pas subir les contraintes liées au trafic en début et fin de journée. 

Inconvénients 

Vous n’êtes pas salarié, vos revenus ne sont pas fixes. Ils varient en fonction de votre chiffre d’affaires. Pour ceux qui débutent sans véritable expérience professionnelle, le lancement peut s’avérer très laborieux ainsi que la recherche de clients. Vous n’avez pas de protection en cas de retard de paiement. Il vous faudra constituer une bonne épargne pour vous protéger de tous ces risques. Être à son compte est apprécié, mais ces inconvénients peuvent vous refroidir. Le fait d’avoir la domiciliation de son entreprise chez soi n’aide pas non plus à décrocher du travail. Vous travaillez et vivez dans le même cadre et il peut être difficile de faire des pauses. 

Quelles sont les démarches à réaliser pour se mettre à son compte ? 

Afin de respecter la loi et exercer une activité dans les normes, il faut savoir les démarches à faire :

  • choisir son statut
  • immatriculer l’activité
  • ouvrir un compte bancaire
  • souscrire à a des contrats d’assurance
  • concevoir les supports de communication commerciale
  • élaborer une comptabilité

Pour une activité chez soi, le statut le plus recommandé est celui de la micro-entreprise. Il propose un régime fiscal différent des autres statuts. Il permet de payer plus facilement les cotisations sociales et l’impôt sur le revenu. En fonction de votre chiffre d’affaires, vous serez amené à être exonéré d’impôts. Pour bénéficier de cette exonération, il ne faut pas que votre chiffre d’affaires dépasse les 72 600 € par an. En fonction du statut et du type d’activité que vous ferez, vous saurez vers quel organisme vous tourner pour vous enregistrer. Le patrimoine des entrepreneurs est confondu avec celui de leurs entreprises. 
Il est conseillé pour faire face aux différents imprévus de souscrire à des assurances et d’ouvrir un compte épargne pour amortir les différentes pertes. Pour la création de votre entreprise, vous pouvez vous rendre sur le site de l’URSSAF.