Comment se verser un salaire quand on est auto-entrepreneur

Comment se verser un salaire quand on est auto-entrepreneur ?

Vous venez d’obtenir le statut d’auto-entrepreneur pour pratiquer votre activité, mais vous vous demandez comment faire pour dégager des revenus depuis cette dernière ? En réalité, les démarches à faire pour vous rémunérer via votre micro-entreprise est très simple. Il existe simplement quelques pièges à éviter pour ne pas vous retrouver dans une situation financière délicate.

Comment vous rémunérer en tant qu’auto-entrepreneur ?

Le vrai point positif du statut d’auto-entreprise, c’est que vous n’avez plus besoin de séparer vos fonds personnels et les fonds liés à votre activité. Se mettre à son compte signifie qu’il est tout à fait possible de vous rémunérer à n’importe quel moment, sans avoir besoin de générer un document en particulier, comme une feuille de paie, par exemple.

La seule action à faire est de verser l’argent de votre rémunération sur votre compte personnel. Attention, en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez tout à fait utiliser le même compte pour vos finances personnelles et professionnelles. Cependant, il est fortement conseillé de dissocier ces deux flux financier pour plusieurs raisons :

  • Distinguer parfaitement l’argent généré par votre activité de vos revenus annexes, sans avoir à consulter quotidiennement le détail de vos comptes.
  • Gérer facilement votre trésorerie et identifier clairement le moment où il est possible de vous rémunérer.
  • Réglez vos frais d’entreprises, grâce à l’argent généré par votre activité et non vos fonds annexes.

Vous pouvez tout à fait demander l’ouverture d’un second compte courant à votre banque, ou bien ouvrir un nouveau compte dans une nouvelle banque, dédiée à votre activité d’auto-entrepreneur.

Quels éléments prendre en compte pour correctement vous rémunérer ?

Pour vous rémunérer convenablement sans mettre en péril votre activité, vous devez avant tout avoir une vision globale des frais liés à vos activités pour déterminer vos besoins en trésorerie. Dès lors que vous aurez identifié le montant de vos frais, vous pourrez couvrir ces derniers grâce au paiement de vos prestations.

Votre rémunération doit être issue des bénéfices de votre activité et non de la totalité du chiffre d’affaires. Elle se fait généralement au moment où votre entreprise est stable et où vos charges d’exploitation sont inférieures à votre chiffre d’affaires.

Autres points importants à prendre en considération en tant que travailleur indépendant, ce sont les cotisations sociales et l’impôt sur le revenu. Bien que le régime d’auto-entrepreneur soit établi sur des taux bien particulier, vous n’êtes pas exonéré de cotisations et de charges sociales. N’oubliez donc pas d’estimer ces charges au moment de déterminer vos prix de prestations et de vous rémunérer.

Enfin, n’oubliez pas que vivre de son activité est un travail de longue haleine. Laissez le temps à votre activité de se développer et n’hésitez pas à établir un plan de financement pour vos investissements de début d’activité. À terme, vous développerez assez votre micro-entreprise pour dégager une rémunération digne de ce nom. En vous versant trop vite un salaire, vous risquez de ralentir votre activité et de ne pas aller au bout de votre projet.