Quel coût pour devenir Auto-entrepreneur

Quel coût pour devenir Auto-entrepreneur ?

Vous souhaitez vous lancer à votre compte grâce au statut d’auto-entrepreneur et développer vous-même votre propre activité. Les démarches à réaliser pour ouvrir un compte auto-entrepreneur vous permettent de lancer votre business en quelques semaines à peine. Mais, combien coûte réellement la souscription au statut d’auto-entrepreneur ? Cette démarche est-elle payante ? Et, quels sont les frais annexes obligatoires liés à la création de votre micro-entreprise ?

Combien coûte la création d’une micro-entreprise ?

En théorie, l’immatriculation au registre des sociétés d’un auto-entrepreneur est gratuite. Dans les faits cependant, on constate que des frais liés aux nombreux services mis à disposition des nouveaux micro-entrepreneurs viennent s’ajouter à la création de votre statut. Ces coûts liés à la création sont généralement les suivants :

  • Dans le cas d’une activité artisanale, vous êtes invité à suivre un stage pour préparer convenablement vos installations (Stage SPI). Ce dernier se demande auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat de votre région. Comptez en moyenne 150 euros pour ce type d’intervention. Autrefois obligatoires, les SPI sont depuis 2019 des démarches facultatives.
  • Dans le cas où vous êtes un agent commercial que vous souhaitez vous mettre à votre compte, vous devez être immatriculé dans un registre spécifique lié aux agents commerciaux (le RSAC). L’inscription à ce registre est payante, vous devrez débourser une trentaine d’euros pour réaliser la démarche.
  • Enfin, des organismes proposent de simplifier et de vous aider dans les différentes formalités administratives liées à la création de votre micro-entreprise. Ces formules d’assistances, proposées par les chambres des métiers, du commerce, de l’industrie ou de l’artisanat, sont affichées à un prix entre 60 et 70 euros.

Une fois ces trois frais facultatifs listés, vous avez connaissance de toutes les dépenses qui peuvent être liées à la création de votre statut. En revanche, pour vous lancer concrètement dans votre activité, il y a d’autres charges à considérer.

Quels sont les frais annexes à prévoir pour devenir auto-entrepreneur ?

La première chose à faire une fois que vous avez déclaré votre activité, c’est de souscrire à une assurance professionnelle qui vous couvre dans le cadre de votre vie professionnelle. Certains corps de métier sont tenus de souscrire à une assurance, et vous devrez être titulaire d’un contrat avant le début de vos activités.

Si votre secteur d’activité ne vous oblige pas à souscrire à ce type de contrat, nous vous conseillons tout de même de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle. Elle permet de couvrir les dommages éventuels que vous causerez à un tiers dans le cadre de votre activité. Bien que vous ayez une assurance civile personnelle, elle ne couvrira pas les incidents liés à votre activité. Le prix de l’assurance varie en fonction des options choisies, de la formule sélectionnée et de la nature de votre activité.Enfin, vous devrez ouvrir un compte bancaire pour vos activités dans les deux ans qui suivent la déclaration de votre micro-entreprise. Certains comptes professionnels présentent des charges liées à l’ouverture de ce dernier. En revanche, n’oubliez pas que vous devez simplement avoir un compte dédié à votre entreprise. Ce compte peut tout à fait être un compte courant lambda sans option payante à destination des professionnels.